Mon aventure intérieure...

Deux mois en service de réanimation; tétraplégique et trachéotomisée, privée de toute communication, se sentant devenir « objet de soins ». Aujourd’hui rétablie, son objectif est de restituer cette expérience afin de soutenir ces malades  devenus « invisibles » terrés aux confins de l’exclusion. De cette grande dépendance, elle a tiré constats et analyses transcrites dans un livre. Elle a conçu aussi un langage visuel. Ainsi elle espère soutenir les malades nombreux souvent en fin de vie, leurs proches ainsi que les soignants désemparés. Elle tient à saluer les prouesses mises en œuvre par toute la chaîne de la santé : médecins, soignants, laboratoires pharmaceutiques, chercheurs.

Marie-France LALANDE, Patiente ressource qui porte la voix des sans voix

Très tôt engagée dans des actions humanistes, juriste en droit de la santé et spécialiste de la Démocratie sanitaire, elle défend ardemment les droits des patients et la bientraitance. Elle a créé et dirigé des établissements pour personnes âgées dépendantes et handicapées mentales ainsi qu’un institut de préformation des futurs soignants et travailleurs sociaux.

Depuis cette maladie, elle a publié un livre « accompagner un patient très dépendant repères et bonnes pratiques «  Editions Chronique Sociale Mai 2021

Elle a conçu Clin d’œil à la Vie, un langage visuel plusieurs fois primé : Festival Communication Santé, concours Lépine, Innovate Design, Tech the Futur Ecole des Mines. Afin de diffuser cette formation en e-learning, elle a créé une startup aujourd’hui certifiée Qualiopi.

Elle porte la voix des usagers dans quatre établissements de santé- suis membre du groupe de travail « formation des usagers » à la HAS, du Comité d’éthique du Centre Hospitalier de Carcassonne, des « experts profanes » auprès de la MDPH11, de plusieurs associations notamment APF France Handicap 11 UDAF11

Nominations « prodige de la République par Mme la Préfète de l’Aude en 2020 sous le haut patronage du Président de la République Emmanuel Macron. Primée par le journal l’indépendant Aude au sein du groupe des « 20 Audois qui gagnent en 2021 »