En France, un adulte a dépensé en moyenne 1129 euros pour sa santé en 2018, d’après le baromètre annuel du courtier en assurances Verspieren. Mais cette moyenne cache de fortes disparités entre les régions.

Entre 2016 et 2018, les frais de santé ont augmenté de 1,3 % pour atteindre 1129 euros en moyenne par adulte, estime le courtier en assurance Verspieren dans son baromètre annuel*. Le reste à charge, avant le remboursement par une complémentaire santé, s’élève à 55 % toutes dépenses confondues (de 35 % pour les frais d’hospitalisation à 98 % en optique).

Logiquement, c’est en Paca-Corse, où la population est plus âgée (30 % de 60 ans et plus), que les dépenses de santé sont les plus lourdes : 1357 euros par adulte, en hausse de 169 euros par rapport à 2017. L’Ile-de-France (1231 euros) et l’Occitanie (1144 euros) se classent également sur le podium des régions les plus consommatrices. A l’opposé, ce sont les Bretons qui dépensent le moins, avec en moyenne 836 euros de frais par adulte en 2018 (- 28 euros).

En moyenne, les adultes ont consulté deux fois un généraliste dans l’année. Le coût moyen des consultations chez le généraliste a augmenté de 0,50 centimes en 2018, pour atteindre 25,80 euros pour les médecins de secteur 1 et secteur 2 Optam et 33,80 euros pour les autres.

Ce baromètre permet également de faire une radiographie des dépenses d’optique, de prothèses dentaires et auditives, avant la mise en place progressive du reste à charge zéro…

Le coût moyen des prothèses dentaires variait ainsi de 493 euros en Bretagne à 755 euros en Paca en 2018. Si l’on considère l’ensemble des frais dentaires (178 euros par adulte), le reste à charge s’élevait à 74 %.

Le coût moyen pour une mouture et des verres simples s’élevait à 471 euros sur le plan national, avec peu de différences entre régions.

En revanche, les disparités sont fortes pour les prothèses auditives : le prix moyen s’élève à 1357 euros en Centre-Val-de-Loire, contre 1779 euros en Bretagne et 1588 euros au niveau national.

*Extraction de l’ensemble des lignes de décomptes de survenance entre le 1er janvier et 31 décembre 2018 du portefeuille (plus de 10 millions), regroupées en 34 classes d’actes significatives (consultations généralistes, consultations spécialistes, monture, verres, soins dentaires, prothèses dentaires, etc…) et ventilées par régions. Puis analyse statistiques sur les données.

Aveline Marques – Egora

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires