Rétablir des liens de confiance avec le patient éloigné du soin : la médiation en santé, du concept à la réalité terrain.

La Fondation nehs Dominique Bénéteau est convaincue que le lien humain est au cœur de toutes initiatives dans le domaine de la santé. En ce sens, elle accompagne depuis 2019 des porteurs de projets qui prennent soin de l’humain dans la santé. Une majorité des structures accompagnées œuvre pour rétablir les liens de confiance avec les patients éloignés du soin, en allant vers ces personnes vulnérables, en les accompagnant dans leurs parcours de soin et en sensibilisant les professionnels aux problématiques de ces patients. Cette démarche appelée médiation en santé, APF France Handicap, l’Association ADSF, Aux Captifs, la libération et la Fondation ARHM la pratique au quotidien sur le terrain. A l’occasion de la Rencontre du FestiComSanté le 23 novembre à 11h30, ils présenteront cette thématique et leurs expériences aux côtés de Philippe Denormandie, Délégué Général de la Fondation.

 

Nos intervenants : 

François BREGOU – Directeur opérationnel en charge du pôle « Précarité & Exclusion » aux Captifs, la libération

François BREGOU a rejoint en septembre 2017 l’association Aux Captifs, la libération, dans laquelle il occupe le poste de directeur opérationnel en charge du pôle Précarité-Exclusion. Ce pôle regroupe l’ensemble des activités et programmes qui s’adressent aux personnes sans-abri (tournées-rue, accueils de jour, accompagnement global, programme de réduction des risques et des dommages liés à l’alcool, centre d’hébergement sous forme d’une co-location solidaire…).

Il a préalablement exercé différentes fonctions et missions au sein de la Fédération des Acteurs de la Solidarité pendant près de 15 ans – dont notamment l’organisation d’une conférence de consensus ‘’Sortir de la rue’’ qui a permis de jeter les bases d’une politique publique renouvelée à l’égard des personnes sans-abri. Il a ainsi développé une expertise dans différents domaines concernant l’accompagnement des personnes sans abri (accès à la santé, au logement, à l’emploi…), tant dans le domaine des politiques publiques que dans celui des pratiques de l’intervention sociale et de l’organisation et du mangement des établissements et services sociaux.

Michelle DENIS GAY – Directrice régionale de Nouvelle Aquitaine (APF France Handicap)

Directrice d’APF France handicap Nouvelle-Aquitaine, gérant plus de 40 établissements et services enfants et adultes représentant 1900 places autorisées médico-sociales, Michelle DENIS-GAY, docteure ès sciences, titulaire d’un Master GRH de l’ESSEC est au cœur de la transformation de l’offre de service médicosociale.  Sa connaissance des spécificités de la santé et de l’autonomie des personnes en situation de handicap, lui permet d’initier et développer des projets innovants dans de nombreux domaines comme l’accès à l’emploi, l’habitat, ou encore l’éducation thérapeutique.

Elle a participé à la réalisation d’études croisant les conditions de travail et les technologies au sein du réseau de l’ANACT. Elle a été professeure associée aux Ecoles doctorales de l’Université de Limoges pendant 9 ans.

Elle a piloté la création et la mise en place du Centre national d’innovation santé et autonomie porté par le réseau des Chambres de Métiers.

En Nouvelle-Aquitaine, elle est membre de la FEHAP, de CAPalliatif, du CCECQA, d’Autonom’Lab et du Gérontopole, de la CRSA.

Philippe DENORMANDIE – Conseiller santé Direction Générale et Présidence de MNH/Nehs – Délégué de la fondation nehs

Situation actuelle :

  • Chirurgien des Hôpitaux – Intervention en accompagnement d’équipe de neuro-orthopédie au niveau national ( Garches, Poitiers, La rochelle, Rennes….) : activités axées sur le traitement des déformations et des déficiences motrices d’origine neurologique chez les personnes handicapées adultes et les personnes âgées
  • Conseiller santé Direction Générale et Présidence de MNH/Nehs depuis mai 2017; Délégué de la fondation nehs / Dominique Bènéteau.
  • Membre du conseil de la CNSA, du Conseil d’administration de la FEHAP de l’association du Moulin Vert, de Valenton ; co-président du conseil scientifique de Handiconnect, Président du comité de pilotage national sur les aides techniques
  • Membre fondateur de l’agence des médecines complémentaires et alternatives.

Nadège PASSEREAU – Déléguée Générale – Association ADSF

Formée en marketing et après œuvré dans les nouvelles technologies et dans le secteur des métiers d’art, Nadège Passereau s’oriente vers l’humanitaire en 2005, rejoignant les équipes d’une grande ONG humanitaire en santé. Après une mission en Guinée-Conakry dans le contexte de l’épidémie d’Ebola, et mobilisée ensuite à Grand-Synthe auprès de publics exilés, elle est interpellée par la place des femmes, oubliées et souvent invisibles notamment dans l’univers des campements. Elle rejoint l’association ADSF – Agir pour la Santé des Femmes en 2017, convaincue de la nécessité de permettre aux femmes d’avoir accès à un accompagnement en santé globale (médical, psychologique, social). Association au départ concentrée sur les bidonvilles, elle étend les publics auprès desquels l’ADSF intervient : en situation de grande errance, femmes victimes de traite à des fins d’exploitation sexuelle, en situation d’addictions, travailleuses précaires… De 354 femmes en 2016, ce sont 2251 femmes qui ont été rencontrées par les professionnel.le.s de santé et du social de l’ADSF sur l’année 2020. »

Jérôme RASTELLO – Coordinateur de service pour la Fondation ARHM-Institut régional Jean Bergeret et pilote du projet Ambassadeurs Santé Mentale

Jérôme Rastello est coordinateur du service Intervention Accompagnement de l’Institut régional Jean Bergeret, spécialisé dans la prévention et la promotion de la santé mentale. Facilitateur de formation en éducation populaire, Jérôme Rastello a développé depuis près de 15 ans un savoir-faire dans la conception, la mise en œuvre et l’évaluation de projets de prévention et de promotion de la santé mentale, auprès de populations fragilisées. Son action s’inscrit dans une démarche valorisant les facteurs de protection de la santé, les déterminants bio-psycho-sociaux de la santé chez l’individu et s’appuyant sur des dynamiques territoriales et des partenariats intersectoriels.

Cliquez ici pour vous inscrire à la conférence