SPEED VISION

`` UN CANCER À 7 ANS, SERIEUX ? `` avec le soutien de Gustave Roussy

Vidéo réalisée par Thomas Gouritin, Tomg Conseil

Frédéric Lemos est le père de 4 garçons. Son deuxième fils, Noé, est décédé en 2014 des suites d’un cancer du cerveau.

C’est pour Noé que Frédéric Lemos et son épouse se sont investis dans la recherche contre les cancers pédiatriques.

Noé est le petit garçon qui a pris place sur la façade de la Tour Montparnasse en septembre 2017 dans le cadre de la campagne « Guérir le cancer de l’enfant au 21e Siècle ».

Il incarne l’espoir de guérir d’autres générations d’enfants touchés par cette maladie. Lancée par Gustave Roussy, 1er centre de lutte contre le cancer en Europe, la campagne « Guérir le cancer de l’enfant au 21e siècle » porte une double ambition : sensibiliser à la cause et lancer une collecte de fonds de 10 millions d’euros d’ici 2020 afin de mettre tout en œuvre pour guérir plus et mieux les enfants malades en développant au sein de Gustave Roussy des projets de recherche inédits.

Depuis l’été 2017, Frédéric Lemos a pris la présidence du comité de la campagne « Guérir le Cancer de l’Enfant au 21ème siècle » pour le compte de la Fondation Gustave Roussy.

Il est entouré au sein de ce comité de Patrick Le Lay, ancien président de TF1, Sébastien Verdeaux, Président de Letus Private Office et Edouard Carle, Président de Babilou.

Frédéric LEMOS

Président du comité de campagne « Guérir le cancer de l’enfant au 21ème siècle »

Frédéric Lemos effectue la majeure partie de sa scolarité au Lycée International de St Germain en Laye, où il apprend l’anglais, le portugais et l’espagnol. Dans le cadre de ses activités professionnelles et apprendra ensuite l’italien.

Il fait ses classes préparatoires aux grandes écoles au Lycée Hoche à Versailles avant d’intégrer l’Ecole Spéciale des Travaux Publics à Paris, en 1995. Il en sortira diplômé et 1998 après avoir passé sa troisième année en Mastère à l’University College of London. Au début de sa carrière professionnelle, Frédéric Lemos complètera sa formation par des études de commissariat aux comptes.

A son retour de Londres, Frédéric Lemos rejoint le cabinet Mazars au département audit financier pendant deux ans. En 2000 il partira chez STAM Europe où après des débuts à la direction financière il deviendra responsable des acquisitions jusqu’en 2005. Il contribuera à partir de 2005 à la création de la Foncière Patrimoniale du groupe LFPI dont il devient Président de la société de gestion du patrimoine immobilier français, LFPI REIM, en 2012.

Frédéric Lemos est marié à Magali Lemos et père de 4 garçons nés en 2001, 2004, 2008 et 2016. Son deuxième fils, Noé, est décédé en 2014 des suites d’un cancer de cerveau. C’est pour Noé que les époux Lemos se sont investis dans la recherche contre les cancers pédiatriques. Noé est le petit garçon qui a pris place sur la façade de la Tour Montparnasse en septembre 2017 dans le cadre de la campagne « Guérir le Cancer de l’Enfant au 21e Siècle ».

Depuis l’été 2017, Frédéric Lemos a pris la présidence du comité de la campagne « Guérir le Cancer de l’Enfant au 21ème siècle » pour le compte de la Fondation Gustave Roussy. L’objet de cette campagne est de réunir 10 millions d’euros afin de développer au sein de l’Institut Gustave Roussy des projets de recherche inédits. Il est entouré au sein de ce comité de Patricl Le Lay, ancien président de TF1, Sébastien Verdeaux, Président de Letus private office et Edouard Carle, Président de Babilou. Frédéric Lemos est un passionné d’automobiles qu’il collectionne et qu’il pilote lors de courses de véhicules historiques comme le Mans Classic ou le Tour de France automobile.