A l’ère des nouvelles méthodes d’innovation, Pierre Fabre Médicament lance son « hackathon » au service des patients

 

Le mot hackathon est la contraction de "hack" et de "marathon", c'est une manifestation au cours de laquelle des équipes pluridisciplinaires et multiculturelles doivent innover en imaginant de nouveaux concepts dans lesquels la technologie joue un rôle structurant. Elles peuvent par exemple imaginer une application mobile, une plateforme internet, un objet connecté, un usage ou encore une application de réalité augmentée. La définition du « hackathon » évolue sans cesse au fil de sa vulgarisation ; de plus en plus de hackathons sont par exemple organisés sur les données comme le premier hackathon dédié aux données de santé, co-organisé par l’Assurance Maladie et la mission Etalab en janvier 2015.

 

Le temps joue un rôle essentiel dans ce type d’événement tout comme la notion de challenge entre les équipes et sa valorisation, créant une dynamique saine entre les participants.

 

Un des tous premiers objectifs est d’être agile, malin, à l’image d’un pirate d’où le terme de « hacker ». Le hackathon permet de trouver de nouvelles pistes d’innovation hors des réflexes habituels. Le projet "idéal" doit combiner à la fois une idée rupturiste, originale, simple portée par une technologie tout aussi agile. Le prototypage est un élément central de l’exercice pour permettre à l’idée - par le test en continu - d’évoluer en permanence au cours du challenge d’où l’évocation au « marathon ».

 

Dans le domaine de la santé, le hackathon est devenu légion car il répond aux besoins des laboratoires de sortir de leurs schémas classiques de pensée et d’innovation. Dans un marché de la santé fondé sur la curation par la chimie ou les plantes, les perspectives ouvertes des Nanotechnologies, des Biotechnologies, de l’Informatique et des Sciences Cognitives (NBIC) dépassent largement les champs d’investigation des acteurs historiques de ce marché. Les technologies au service de la prévention, de la prédiction, de l’aide au diagnostic, de l’observance sont autant de nouvelles pistes de recherche pour l’industrie pharmaceutique que de nouveaux marchés à capter.

 

 Après avoir consacré tous leurs investissements à la recherche de traitements, les laboratoires déportent aujourd’hui leur réflexion sur le bien-être du patient en l’associant à cette aventure. Le hackathon est ainsi un processus d’innovation mettant l’expérience utilisateur au centre de la réflexion pour apporter un service complémentaire à la thérapeutique des symptômes.

 

Le hackathon offre ainsi une approche holistique d’une problématique pour aboutir à des solutions encore inexplorées.

 

Pierre Fabre Médicament se lance pour la première fois dans cette nouvelle aventure pendant le Festival de la Communication Santé pour améliorer la vie des trois millions de patients français souffrant d’hyperactivité vésicale.

Venez assister aux pitches samedi 26 novembre à 14h30 et voter pour la solution la plus innovante !

Pour en savoir plus : http://urotechchallenge.bemyapp.com/

#UroTechChallenge

 

 

Thierry PICARD, CDO Pierre Fabre Médicament & Santé

@Thierry_AlaNR